Le crowdfunding immobilier – l’investissement simple et sûr

Par , le
12 janvier 2018
crowdfunding immobilier

Le crowdfunding ? Le crowd… quoi ? C’est du chinois ton truc… Heu non, c’est de l’anglais en fait 🙂

Quel est le placement le plus simple et sûr par lequel je peux commencer ?

C’est la question que je me suis posée et que d’autres personnes me posent quand on commence à parler investissements. Bon, c’est vrai que si tu parles avec moi, il y a une chance sur une qu’on vienne à parler d’investissement et d’immobilier car j’adore cela 😉

Alors, toi aussi tu as passé toute ton année à économiser mais tu as tellement peur de te lancer que tu as tout stocké sur ton bon vieux livret A, qui te rapporte péniblement 0.75% le jour où j’écris cet article. Faisons le calcul ensemble, si tu as économisé 10 000€, tu vas au bout de l’année gagner 75€… Wouhou !!! Génial !!! En considérant que l’inflation est supérieure à 0.75%, tu as juste perdu moins d’argent que si tu l’avais laissé sur ton compte courant, la belle affaire !

Tu l’auras compris, le livret A, c’est simple, c’est sûr, mais c’est surtout un placement qui te fait perdre de l’argent !

Alors, tu peux bien évidemment te lancer en bourse, mais cela demande beaucoup de temps pour comprendre, et c’est risqué. La bourse étant au plus haut actuellement, il y a également pas mal de chance qu’il y ait une grosse correction prochainement. Le timing n’est donc pas idéal.

Tu peux tenter l’immobilier, mais ça demande du temps et de l’expertise.

Monter ta boîte ? Pourquoi pas mais le retour sur investissement est très long, et le temps que ça demande, très long également.

Faire un placement de type crowdfunding est rapide et demande peu d’expertise, c’est donc parfait pour commencer !

Je te rappelle la règle d’or dans l’investissement, utilise l’argent dont tu n’as pas besoin. Il ne s’agit pas de se mettre à découvert pour faire tes investissements. Mais d’économiser de l’argent, de te constituer ton matelas d’épargne, et de l’utiliser pour que cela fasse des petits.

Le crowdfunding, c’est quoi ?

Allez, on va faire un petit cour d’anglais : Crowd, c’est la foule. Funding, c’est le financement.

Roulement de tambour, le crowdfunding, c’est donc le financement par la foule.

Les premiers à avoir fait cela sont Kickstarter, Kisskissbankbank, Leetchi et j’en passe. Le concept ? C’est ouvert à n’importe qui, oui oui, n’importe qui. Tu as un projet, tu le présentes sur le site, et les gens te financent en échange d’un cadeau, d’une photo, d’un produit …

Tu vas me dire, c’est très risqué, je te réponds oui, c’est pour cela qu’il ne faut pas partir sur les projets de crowdfunding classiques, mais sur du crowdfunding immobilier.

crowdfunding immobilier

Pourquoi investir en crowdfunding immobilier ?

Le crowdfunding immobilier permet de mettre en relation des professionnels de l’immobilier et des particuliers afin de financer une opération immobilière. Il s’agit d’un prêt et on parle en l’occurrence de crowdlending immobilier (lend = prêt).

L’avantage de ce type d’opération ? C’est un investissement simple, qui demande peu de capital (1000 €), ce capital est remboursé rapidement (de 12 à 24 mois), et les sites qui font l’intermédiaire notent les opérations à financer ce qui permet de savoir où tu mets les pieds avant d’investir.

Les étapes à respecter sont donc :

1- Trouver un bon intermédiaire, c’est à dire une plateforme de crowdfunding immobilier fiable, qui note bien tous les aspects des projets

2- Trouver un bon projet, en terme de sécurité, et également en terme de rendement

3- Investir

4-Attendre que l’argent revienne avec les intérêts…

Comme dirait Robert Kyosaki dans le livre que tu dois lire, « Père riche, père pauvre » : « Ne travaillez pas pour l’argent, faîtes en sorte que l’argent travaille pour vous. »

Quelle plateforme de crowdfunding choisir ?

J’utilise deux plateformes pour investir, mais la plus simple est Homunity. Pourquoi ? Car elle est spécialisée en crowdfunding immobilier et elle est agrée par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Tous les projets sont évalués selon 40 critères, ce qui permet d’avoir le bon niveau d’informations avant d’investir. Et enfin, ce site internet est simple, clair et explique bien toutes les étapes pour investir.

Comment choisir son projet ?

Pour ma part, je choisis des projets ayant une rentabilité minimum de 10%.

  1. J’investis en général le minimum possible, soit 1000€ car je préfère diluer le risque en faisant plusieurs investissements, plutôt que faire « ALL IN » sur un projet. Tu l’as compris, il vaut mieux faire 10 projets à 1000€ qu’un seul à 10000€.
  2. Après la rentabilité, je regarde l’entreprise, son ancienneté, sa solidité financière, le nombre d’opérations qu’elle fait dans l’année. C’est vraiment le critère le plus important, donc ne néglige pas ce point, et n’hésite pas à faire un tour sur www.societe.com pour avoir les chiffres officiels.
  3. Je m’intéresse également au type de projet. Pour ma part, je privilégie les projets de gros promoteurs immobiliers car les fonds utilisés servent à financer les fonds propres de l’entreprise pour obtenir le financement auprès de la banque, et faire ainsi plus d’opérations immobilières. Qui dit plus d’opérations dit dilution du risque, et moins il y a de risque, mieux je me porte.
  4. Je finis par observer le projet en lui même. Est-il dans une région avec un fort potentiel, en zone tendue, quel est l’état de la commercialisation ? Quel pourcentage de commercialisation doit-on atteindre pour que les investisseurs soient remboursés ?

Toutes les réponses sur l’aspect projet se trouvent sur le site de la plateforme, et tu peux également poser des questions si tu as un doute sur un point.

J’ai moi -même investi dans plusieurs projets de crowdfunding immobilier pour tenir ma résolution 2018 : comment je vais doubler mon salaire cette année ? Si tu ne l’as pas encore lu, jette un coup d’oeil dessus et accompagne moi tout au long de la réalisation de cette année en suivant ma page Facebook

 

Comment je vais doubler mon salaire cette année ?

Par , le
2 janvier 2018
Comment je vais doubler mon salaire en 2018 ?

J’ai décidé de doubler mon salaire. Pourquoi ?

Je vais tout de suite te donner ma bonne résolution pour cette nouvelle année : je veux doubler mon salaire. Et toi, quelle est ta résolution pour 2018 ? Si tu t’es réveillé avec un gros mal de crâne car tu avais abusé de l’alcool, ou que tu ne te rappelles pas de la moitié de la soirée pour la même cause, tu as sûrement décidé d’arrêter l’alcool. Si tu as pris 3 kilos pendant les fêtes car tu as mangé 8 fois du foie gras, 5 fois des huîtres et 3 fois de la bûche, tu as peut être décidé de maigrir, ou même de te (re)mettre à faire du sport.

Avec un minimum de volonté, tu vas sûrement respecter tes engagements de janvier à février. Bon, c’est un bon début, mais personne n’a jamais atteint ses objectifs grâce à une résolution prise en janvier mais abandonnée en février.

Alors, comment faire pour tenir ses résolutions ? Il faut un désir ardent d’arriver à l’objectif que tu t’es fixé. Il te faut un « POURQUOI ».

La liberté

Tu veux connaître mon pourquoi : j’ai envie de liberté. La liberté de profiter de ma famille, de mes amis, de mon temps. Et le moyen d’atteindre cette liberté c’est d’atteindre la liberté financière. Il faut donc que j’achète des actifs qui me rapporteront de l’argent sans travailler, on appelle cela des revenus passifs. Pour te constituer ces actifs, l’idéal est d’utiliser l’argent des autres (les banquiers), et que ce soit d’autres personnes qui remboursent cet argent (des locataires, des clients). Je suis en train d’activer ce levier dans l’immobilier et je t’en parlerais dans un futur article.

Comment je vais doubler mon salaire en 2018 ?

Alors pourquoi je veux doubler mon salaire ?

1- Pour pouvoir emprunter plus d’argent auprès des banques afin que des locataires fassent grossir plus vite mon capital et me génèrent plus de cash flow

2- Pour acheter des actifs qui rapportent tout de suite et les faire travailler pour qu’ils me génèrent des revenus passifs

Tu le vois, mon « POURQUOI » est puissant !  J’ai une farouche volonté d’y arriver et cela ne m’est pas tombé du ciel après la cuite du 31 décembre. Je l’ai travaillé pendant une bonne partie de l’année et je me suis beaucoup formé en lisant pour savoir comment m’y prendre.

Comment je vais m’y prendre ?

Maintenant que je t’ai expliqué « POURQUOI » je veux doubler mon salaire, je vais t’expliquer le « COMMENT ». Ce qu’il faut que je te dise, c’est qu’il n’y a pas de formule magique ! Il n’y a aucun revenu qui va sortir du chapeau, d’un tirage du loto ou d’une partie de poker. Tout ce que je vais t’expliquer, c’est du concret, ce sont des actions à engager, du travail initial à effectuer. Mais tu verras qu’une fois mis en place, il n’y a plus qu’à récolter le fruit de tes actions.

Pour résumer toutes les étapes pour y arriver, c’est très simple :

  • épargner (pas nécessaire pour toutes les actions mais fortement recommandé)
  • se former (indispensable)
  • passer à l’action (indispensable++)

Action n°1 : le crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier, c’est le fait pour les particuliers de prêter de l’argent à des professionnels pour qu’ils puissent réaliser des projets immobiliers. Tu trouveras plus de détails dans mon article de la semaine dernière (lien à insérer). En échange de ce prêt, tu récupères une rémunération d’environ 10% de ton capital. Soit pour 1000€ investis, 100€ par an d’intérêts. C’est mieux que le livret A quand même 😉

Concrètement, j’ai investi 10120€ l’année dernière sur ce type d’investissement, et je gagnerai donc 1106€ en 2018.

Il faut que tu saches que l’investissement minimum pour le crowdfunding immobilier est de 1000€ (Homunity est une très bonne plateforme), mais tu peux également te lancer dans du crowdlending à partir de 10€ avec un très bon site comme Unilend par exemple.

Tu vas peut être me dire, je n’ai pas d’argent pour investir. Moi non plus, je ne l’avais pas, mais j’ai loué mon logement, j’ai épargné un peu tous les mois. Et au bout d’un certain temps, tu as ta petite cagnotte pour investir. Tu veux plus de détails ? Lis mon article détaillé sur le sujet : Le crowdfunding immobilier – l’investissement simple et sûr.

Action n°2 : la location de mon logement

Cette année sera un peu particulière pour moi. Je viens d’avoir une petite fille et je vais donc devoir calmer fortement cette activité, mais bon, il y aura tout de même des périodes de vacances cet été pendant lesquelles je louerai ma maison. Objectif pour 2018 : 5000€ de revenus sur le mois d’août.

Action n°3 : l’économie collaborative et le parrainage

Je l’ai beaucoup expérimentée sur l’année 2017, et je sais qu’il y a un gros potentiel de gains avec l’économie collaborative. Le plus gros gain potentiel est dans la location de ton logement, je l’ai détaillé dans l’action n°2. Mais je compte aussi exploiter toutes les autres opportunités qui s’offrent à moi :

  • la location de ta voiture sur Drivy par exemple (j’ai commencé mi-décembre, j’ai déjà eu 2 locations qui m’ont rapporté 150 €)
  • partager des trajets en voiture avec Blablacar (j’ai déjà fait quelques trajets en 2017, 107€ gagnés)
  • la location de tous tes objets sur leboncoin ou Zilok ou autres (j’ai fait quelques annonces en 2017, pas de retour pour l’instant)
  • parrainer des proches sur les sites Internet pour la banque en ligne (Boursorama), l’assurance en ligne (Direct Assurance=> contacte moi si ça t’intéresse, tu feras des économies sur ton assurance auto ou habitation)…

Grâce aux revenus de l’économie collaborative et au parrainage, je pense gagner environ 1200€, soit 100€ par mois.

Action n°4 : mon portefeuille crypto-monnaies long terme

Les crypto-monnaies, c’est une chose à laquelle je ne me suis intéressé qu’en décembre 2017, et j’ai vraiment eu une révélation sur ce sujet. Alors, les crypto-monnaies, c’est quoi ? Tu as sûrement entendu parlé du Bitcoin ces derniers temps. Le Bitcoin est une crypto-monnaie. La philosophie derrière toutes ces crypto-monnaies et la blockchain (la technologie sur laquelle s’appuie la plupart des crypto-monnaies), c’est de se passer d’intermédiaire lors de transactions.

Un exemple simple pour tous les commerçants, lorsque leurs clients payent leurs achats, ils utilisent un terminal de paiement et la banque, qui joue le tiers de confiance, prend une commission sur chaque transaction effectuée. Demain, avec les technologies des crypto-monnaies, les commerçants pourront se passer de ce tiers de confiance et garder ainsi toute la marge.

Avant toute chose, j’ai commencé par me former (je te recommande d’ailleurs la très bonne formation Cryptorévolution par François de Riche à 30 ans => sa formation inclue également un groupe fermé Facebook qui permet d’échanger avec lui et des investisseurs avisés, le top). Une fois formé, je suis passé à l’action. Sur le mois de décembre, je me suis constitué un portefeuille long terme crypto-monnaie avec une quinzaine de crypto-monnaies. Fin du travail, j’attends maintenant la fin de l’année pour la récolte. J’espère obtenir au moins 10000€ de bénéfice pour 5000€ investis. On verra si le marché me donne satisfaction, mais quand certaines cryptos ont fait  x10 et même x100 en 2017, cela n’est pas impossible de faire x3 😉

les meilleurs cryptos 2017

Action n°5 : crypto-monnaies – participation à des ICOs

Une ICO (Initial Coin Offering), c’est quoi ? C’est le fait pour une crypto-monnaie d’être introduite sur le marché.

C’est un mix entre :

  • une IPO pour la bourse(Initial Public Offering), sauf que tout le monde peut y participer et qu’il ne faut pas nécessairement avoir de très très grosses sommes d’argent à investir
  • du crowdfunding. Je t’ai expliqué le concept un peu plus haut

En gros, cela permet à un particulier comme toi et moi de te positionner sur l’émission d’une nouvelle crypto-monnaie, et donc de l’obtenir à un tarif bien meilleur que lorsque cette même crypto-monnaie arrivera sur le marché. Il y a peu de recul sur les ICOs, mais les meilleures ICOs sur les dernières années ont permis aux investisseurs qui se sont positionnés de littéralement faire sauter la banque, et de devenir millionnaires. Quelques exemples parmi les meilleurs ICOs :

  • Ethereum : le coin était à 0.31$ lors de l’ICO, le cours actuel est à plus de 750$ ! Une multiplication de près de 2500. Oui tu as bien lu, 2500 !!! Pour 400€ investis en juillet 2014, la valeur des actions aujourd’hui est de 1 000 000€ !! Oui, 1 million d’euros pour 400€ investis. Tu vas me dire, c’est exceptionnel. Oui, mais d’autres ICOs ont quasiment atteint ce multiplicateur il y a peu
  • NEO : le coin était à 0.03€ lors de l’ICO. Cours actuel ? Plus de 66$, la cours a donc été multiplié par plus de 2000. Pour ces même 400€ investis, cela fait donc 800 000 € pour 400€ investis en octobre 2015
  • Stratis : le coin était à 0.01$ lors de l’ICO, on en est actuellement à 14$. Soit une multiplication de près de 2000 !!! Encore 800 000€ récoltés pour 400€ investis en juin 2016
  • Veritaseum : l’introduction date d’avril 2017, il y a 8 mois seulement. Le cours a déjà été multiplié par 200. On reprend les 400€ investis, on arrive à 80 000€. Bon, c’est un peu moins impressionnant que les 3 premiers exemples, mais c’est sur seulement 8 mois. 80 000€ en 8 mois pour avoir investi 400€. C’EST JUSTE ÉNORME !!!

L’opportunité du siècle

Je ne sais pas toi, mais moi, j’ai réalisé que c’était clairement l’opportunité du siècle, et je n’ai pas mis longtemps à m’y intéresser et à investir mes premiers euros dessus.

Cette année, je compte investir environ 5000€ sur les ICOs, soit environ 400€ par mois. Les résultats n’arriveront pas tout de suite, mais j’espère bien d’ici la fin de l’année arriver à compléter les 6700€ qu’il me manque pour atteindre mon objectif de doubler mon salaire.

Et si la chance sourit, je pourrais même gagner beaucoup beaucoup plus. Même si je pense que les fruits de ce que je vais semer cette année commenceront à être mûrs l’année prochaine.

L’addition

Le contrat est-il rempli pour doubler mon salaire ? Si tu comptes bien, j’ai donc prévu d’atteindre 24000€, soit 2000€ par mois de revenus supplémentaires.

Ces 24 000€ sont répartis comme suit :

J’espère que cet article t’aura inspiré, et te donnera envie de te bouger pour atteindre tes objectifs en utilisant un ou plusieurs des leviers que j’ai exposés ici. Je ferai un point tous les mois pour te dire où j’en suis de mes objectifs.

Et je t’invite dans les jours qui viennent à lire les articles détaillant les actions que je vais mettre en place pour y arriver.

En attendant, laisse moi un commentaire et dis moi si tu penses que je vais réussir à doubler mon salaire cette année. Profites-en pour t’inscrire à la newsletter pour être informé des prochains articles.

Aime la page Facebook pour suivre l’évolution de mes gains cette année.

A ton succès.

Christophe

Un conseil ? Envie de louer son logement ?

 

Contactez-nous par email via le formulaire de contact 

Nous répondons à tous les emails.